Agenda

4 décembre 2019

Théâtre des Champs-Elysées


Pastorale de Noël

Marc-Antoine Charpentier

Ensemble Correspondances

Sébastien Daucé

Compositeur, mais aussi chanteur (il était haute-contre), Charpentier a laissé une production considérable d’œuvres vocales, dont les trois quarts dévolus à la musique sacrée.

Le genre de la Pastorale sur la Nativité est très fréquent au XVIIe siècle et résulte le plus souvent de la conjonction du texte de l’histoire sacrée et des caractéristiques musicales de la pastorale profane, aux accents plus bucoliques.

15 décembre 2019

Neuilly/Seine (Paris)


Mottetti e Canzoni Virtuose

Lassus, Palestrina, Gabrieli

La Guilde des Mercenaires

Adrien Mabire

Venise, début du seicento. Les instruments prennent leur indépendance. A partir des pièces vocales connues, venues aussi de France, on développe l’art de la diminution et on assiste à la naissance d’une nouvelle forme musicale : la sonate.


Ce programme de musique Venitienne montre la manière de jouer avec le grand orgue, tout en registrant de manière variée.
Virtuose, exigeant et difficile, l’on y trouve des pièces solistes et d’ensemble.
Instruments et voix mélés, continuo au grand orgue.

17 & 18 décembre 2019

Opéra de Rennes


Petite messe solennelle

   mise en scène: Jos Houben et Emily Wilson

Soliste

Gioachino Rossini

Chœur de chambre Mélisme(s)

Gildas Pungier

Si cette musique sublime respecte tous les codes de l’oeuvre religieuse, elle porte une forme d’ironie, un sens de la dérision, un subtil équilibre entre le sérieux et le sourire.

Suivant l’invitation de Rossini, Jos Houben et Emily Wilson, metteurs en scène maîtres du burlesque, s’aventurent avec les artistes du Choeur de Chambre Mélisme(s) dans ce grand territoire du sacré avec un clin d’oeil à Tati et Charlot, restant ainsi légers et surprenants.

9 janvier 2020

Théâtre Impérial – Compiègne


Petite messe solennelle

   mise en scène: Jos Houben et Emily Wilson

Soliste

Gioachino Rossini

Chœur de chambre Mélisme(s)

Gildas Pungier

Nouvelle production du Théâtre Impérial associé à l’Opéra de Rennes et aux scènes nationales de Besançon, Dunkerque et Quimper dans le cadre de la co[opéra]tive : La Petite messe solennelle mise en scène !


Intime, profondément humain et plein de lumière, l’ultime chef-d’oeuvre de Rossini est considéré parmi les plus novateurs et les plus importants de la musique sacrée. 

14, 15 & 16 janvier 2020

Théâtre Ledoux – Besançon


Petite messe solennelle

   mise en scène: Jos Houben et Emily Wilson

Soliste

Gioachino Rossini

Chœur de chambre Mélisme(s)

Gildas Pungier

Chanté en latin « Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire ou de la sacrée musique ? » s’interrogeait Gioacchino Rossini après avoir achevé sa Petite Messe.

Sans doute un peu des deux, tant son œuvre est à la fois profondément humaine et lumineuse… 

25 janvier 2020

Théâtre Molière – Sète


Petite messe solennelle

   mise en scène: Jos Houben et Emily Wilson

Soliste

Gioachino Rossini

Chœur de chambre Mélisme(s)

Gildas Pungier

La Petite Messe Solennelle de Rossini n’est pas une messe ordinaire.

Écrite à la demande d’un comte pour son épouse, l’oeuvre est créée le 14 mars 1864 avec un petit effectif dans la chapelle privée de leur hôtel particulier.

C’est une oeuvre intime, profondément humaine et pleine de lumière, mais qui n’est pas sans résonner avec les grandes œuvres de l’opéra italien.

10 & 11 février 2020

Le Bateau Feu – Dunkerque


Petite messe solennelle

   mise en scène: Jos Houben et Emily Wilson

Soliste

Gioachino Rossini

Chœur de chambre Mélisme(s)

Gildas Pungier

Voici le nouveau projet de la co[opéra]tive, ce collectif de production lyrique dans lequel Le Bateau Feu est pleinement engagé. Un opéra ? Apparemment non et pourtant c’est le grand Rossini qui compose. Une messe ? Oui mais une « petite ».

Un spectacle de théâtre lyrique alors ? Oui tout à fait car le parti pris des metteurs en scène et du chef de chœur est bien de donner une ampleur spectaculaire à cette partition.